Chapelle ND de Bequerel

Retour
La Chapelle est classée à l'inventaire des monuments historiques par arrêté du 30 juin 1925.
Elle fut reconstruite au XVIe siècle. Il semble qu'au XVIIe siècle, on ait prolongé la nef vers l'Ouest en rehaussant le sol d'un mètre pour masquer la fontaine sous l'autel et pour daller l'église. Cette nef fut alors bâtie dans le style Renaissance. Puis le bassin Est a été édifié, dallant la zone entre la source et le bassin, un lieu de purification pour les pèlerins qui se reposaient sur la paille dans la chapelle qu'ils nettoyaient à leur départ. Le portail Ouest a été restauré au XIXe.
Tradition :
L'eau de la source était réputée pour les maux (et les mots) de bouche, de dents, et même pour les extinctions de voix frappant les femmes bavardes et calomniatrices de Plougoumelen disant du mal du recteur. Ce dernier leur donnait comme pénitence le nettoyage de la chapelle ! Ce service est actuellement effectué par des dames bénévoles de l'association de protection de la chapelle sans l'intervention du curé ! Un singe sculpté masquant sa “bouche avec une patte nous rappelle cette réputation.
Une autre tradition rapporte que l'on vient en pèlerinage à la chapelle, pour avoir des nouvelles de parents éloignés, de marins ou pour retrouver le corps des péris en mer. Pour cela on balaie l'intérieur, puis on va à l'extérieur vider et nettoyer la fontaine. Il est possible qu'autrefois sous le clocher actuel (1842), il y ait eu une ouverture à partir de laquelle le religieux pouvait dire le sermon aux assistants assis sur l'hémicycle devant l'entrée de la chapelle.

(source www.notre-dame-de-becquerel.cmonsite.fr)

Lieu de pique nique

Réglages

Retour

Réglages

Retour
Me localiser